INFO PREMIER

Algérie:Affrontements entre jeunes et forces de l'ordre à Alger

Plusieurs dizaines de jeunes Algériens se sont opposés aux autorités pour protester contre le projet de destruction d’un bidonville, dans le quartier d’Oued Koreich.

De violents affrontements ont opposé mercredi 23 mars plusieurs dizaines de jeunes habitants de la cité « Climat de France », à Oued Koreich près du quartier algérois de Bab el-Oued, aux forces de l’ordre algériennes. Les tensions ont débuté tôt ce matin et portaient autour du projet de destruction de bidonvilles installés dans cette cité, a indiqué le journal El Watan dans son édition en ligne. À la mi-journée, on dénombrait déjà une quarantaine de blessés et plusieurs véhicules incendiés.

Balles à blanc, balles en caoutchouc et gaz lacrymogènes

Samir, un bijoutier de 40 ans du quartier a indiqué que les forces de l’ordre étaient venues en nombre, « au moins 500 policiers armés et matraqués ». « Ils font usage de balles à blanc, balles en caoutchouc, gaz lacrymogènes contre les manifestants », a-t-il affirmé. « Un jeune a eu l'œil crevé par une balle en caoutchouc », a-t-il encore témoigné.

Les émeutiers, en majorité jeunes, « n'ont pas de travail, pas de richesses alors que le pays est immensément riche », s'est plaint Samir. Les manifestants ripostaient à l'aide de barres de fer et de jets de pierres, selon des journalistes sur place.

L'Algérie connaît depuis le début de l'année une contestation sociale quotidienne. En janvier, des émeutes contre la vie chère qui touchent tous les secteurs de la société, ont fait cinq morts et quelque 800 blessés. Le président Abdelaziz Bouteflika a promis un train de réformes pour enrayer la contestation, mais des mobilisations continuent d’avoir lieu en Algérie, de manière sporadique.

(avec AFP)




24/03/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres