INFO PREMIER

DSK:La Porsche. Encore un qui saura vous les vider, les poches....

Une photo du patron du FMI embarquant à bord d'une Porsche et une polémique commence. Moscovici dénonce une "campagne de boules puantes" mais reconnaît qu'il faut "faire attention".

Jubilation à droite, embarras à gauche, la visite parisienne du probable candidat à la primaire du PS le 28 avril fait les choux gras de la classe politique. (AFP)
DSK : Des costumes à 35.000 $ pièce
DSK,et l'argent ce n'est pas Jaurès, c'est Rockefeller.
Anne Sinclair embarque dans une Porsche Panamera S et Dominique Strauss-Kahn s'apprête à la rejoindre.
Diffusée mardi dernier, la photo du patron du FMI montant à bord d'une voiture de quelque 100.000 euros fait jaser. Jubilation à droite, embarras à gauche, la visite parisienne du probable candidat à la primaire du PS le 28 avril fait les choux gras de la classe politique et risque de ternir l'image du présidentiable.

Alors que la campagne s'annonce tendue, les socialistes vont devoir "faire attention à chaque image", a estimé Pierre Moscovici jeudi 5 mai. Le député strauss-kahnien évoque une "campagne de boules puantes", lancée par l'UMP tout en rappelant la "très, très grosse avance de l'autre côté" avec la nuit au Fouquet's de Nicolas Sarkozy au soir de son élection. "Qui peut donner des leçons la dessus ?", a-t-il insisté.

Hortefeux ironise

"En 1981, c'était le poing et la rose, aujourd'hui, c'est la Porsche au volant" : c'est Brice Hortefeux qui a ouvert le feu. Interrogé sur BFM TV, l'ancien ministre de Nicolas Sarkozy ironisait autour d'une "évolution curieuse du Parti socialiste".

Depuis, Xavier Bertrand a bien tenté de calmer le jeu. Sur Europe 1, le ministre du travail a profité de l'occasion pour attaquer le PS sur son projet pour 2012 : "Que Dominique Strauss-Kahn roule en Porsche, en Ferrari ou en voiture américaine, je m'en moque. Ou en mobylette ou en vélo, je m'en moque", a-t-il déclaré avant d'ajouter : "Ce qui m'intéresse, c'est de savoir quelles sont vraiment les idées du parti socialiste, parce que leur projet, personne ne le défend chez eux".

Pas de surenchère

La consigne semble être passée à l'UMP : pas de surenchère. Sur RMC/BFM TV, Nadine Morano s'est ainsi contentée d'un simple : "Dominique Strauss-Kahn a le droit d'avoir des amis qui ont une Porsche". Et la ministre de l'Apprentissage d'insister : "Ca ne me dérange pas figurez-vous".

Les proches du directeur général du FMI aimeraient pouvoir tourner la page. Ils redoutent que ses adversaires socialistes profitent de l'occasion pour attaquer un candidat dont le manque de simplicité pourrait se transformer en handicap vis-à-vis de la gauche populaire. Bruno Le Roux, fidèle soutien de François Hollande s'est d'ailleurs empressé de noter la différence de style de son canditat :  "Au moins, François roule en deux-roues dans Paris…"

Pierre Moscovici tente lui de se rassurer : "Ce n'est quand même pas, je crois, l'essentiel et c'est pas là-dessus que va se jouer la présidentielle", a-t-il déclaré sur LCI.

En attendant, l'affaire ne se calme pas sur Twitter où les internautes s'en donnent à cœur joie. Si certains, comme Camille Faure, estiment  que "parfois, les débats inutiles des politiques fatiguent", d'autres, plus virulents à l'instar de Benjamin H se désolent : "Avant DSK et sa Porsche, nous avions Mitterrand et sa R5". Les twitteurs veulent aussi revenir sur l'origine de la polémique : DSK est-il vraiment monté dans cette Porsche ?

AFP



06/05/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres