INFO PREMIER

Emile Ratefinanahary - « Il n’est pas nécessaire que je démissionne du Tim »

Emile Vazaha, actuel Président du Tim Europe, l’inconditionnel jeune homme qui a toujours soutenu « Dada » depuis 2002, est prêt à travailler avec le Gouvernement d’union nationale sans toutefois quitter le parti Tiko i Madagasikara. Et il n’est pas le seul car bon nombre de ces collègues au sein du parti sont partants pour la Feuille de route. Un travail de lobbying est entamé par ce Docteur pour persuader ses collègues de participer à l’organisation des élections dans le pays.


Emile Vazaha a soutenu l’ancien Président Ravalomanana en 2002, du temps où l’homme était encore le Premier magistrat de la Ville d’Antananarivo. Persuadé que celui - ci pourrait faire quelque chose pour le pays, ce Docteur n’a pas hésité à créer les Jeunes Tim avec ses autres collaborateurs, dont Didier Rakotoarisoa, Emmanuel Mahafaritsy, Mbola et Hery Germain. Avide de pouvoir ou tout simplement poussé par une envie d’aider le pays à travers la politique ? Emile Ratefinanahary a son principe, selon ses dires : « faire de la politique pour participer au développement du pays ». Raison pour laquelle, en Europe, il se trouve encore à la tête du parti de l’ancien Président. Toujours soutenant son patron, en 2009, Emile Vazaha quitte la France pour aider Ravalomanana qui se trouvait dans une impasse à cause des mouvements populaires dirigés par le Maire d’Antananarivo, Andry Rajoelina. Il n’acceptait pas, selon lui, les troubles et que, dans son principe, seule la démocratie doit vaincre. Mission échouée, le Docteur regagna l’Hexagone.

Partant pour la Feuille de route
En France, Emile Vazaha suivait de près la situation du pays et malgré deux autres propositions de Feuille de route, la seule qui a persuadé le Président Tim Europe est celle qui a été proposée par le Docteur Simao. Aucune entrevue avec l’ancien Président concernant cette Feuille de route n’a été faite mais son représentant en Europe estime que l’actuelle Feuille de route est celle qui sortira le pays de cette crise politique qui a déjà duré deux ans. Et le Docteur de continuer qu’il est « prêt à travailler avec ceux qui participent depuis deux ans à la recherche de solutions à la crise ». Lui qui est persuadé de la souffrance éternelle de la population malagasy. « L’organisation des élections entre les mains de la Commission électorale nationale indépendante et la Communauté européenne est à soutenir », selon les remarques du Président Tim Europe. Il n’a toutefois pas précisé si leur « Dada » va pouvoir participer à ces élections ou non. L’idée d’élire un Président aimé par le Peuple est la seule évoquée par cet enfant du pays qui est en train d’emboîter le pas de ses autres frères.
Ceux qui sont à Madagascar ont bien raison d’aider et de soutenir le processus de négociation car il reste à Emile Vazaha de persuader ses autres collègues d’Europe. Il existe encore ceux qui ne comprennent pas le contenu de la Feuille de route qui ne sera plus amendée mais qui reste encore ouverte jusqu’à sa validation. « Il est de mon devoir de rappeler que, depuis notre Indépendance, des différends politiques ont toujours existé, faisant ainsi que la population devienne victime », a – t - il précisé.

Il reste et restera Tim
Le patriotisme, le respect des droits de l’Homme et l’intérêt supérieur de la Nation sont les mots d’ordre que le Docteur, principal animateur de la Place de Mahamasina en 2009, veut respecter. No comment Monsieur le Docteur, tout politicien a le même langage que vous ! Bien évidemment, cette réaction pourrait lui valoir son titre de Président du Tim Europe qu’il a tenu depuis toujours. Mais il rassure : « la priorité du parti est de nommer à sa tête quelqu’un qui respectera ses objectifs et ses principes ». Lors du prochain Congrès du parti, des élections de tous les Présidents seront organisés et il est clair que celui du Tim Europe ne démissionne pas encore. Malgré son initiative de rentrer peut - être à Madagascar selon les circonstances et surtout son initiative de participer au Gouvernement d’union nationale, Emile Ratefinanahary veut rester et restera Tim.

Ainsi, il ne manquera pas de faire appel à tous les acteurs politiques de bien travailler en mettant en avant l’intérêt supérieur de la Nation et de laisser derrière eux les différends politiques pour une nouvelle réconciliation. Après diverses déclarations faites par ce membre et non moins Président du Tim Europe, c’est sûr que « Dada », lui aussi, prendra des dispositions à l’encontre de celui qui essaie de le contredire. Mais, Emile Vazaha est peut - être le porte - parole de l’ancien Président dans cette tactique politique de reconnaître (enfin) la Feuille de route. Débat ouvert.

 Shania andonjanahary


23/04/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres