INFO PREMIER

Feuille de route acceptée par la SADC liesse populaire a Antananarivo.

La population malgache est branchée NTIC. La preuve ? Dans la nuit de ce 20 mai 2011, à peine avoir eu les informations, via Internet, relayant que la feuille de route du médiateur Joachim Chissano avait été considéré par le sommet de la Sadc, l’avenue de l’indépendance, à Antananarivo, a été spontanément envahie par des Malgaches issus de toutes régions et de toutes conditions sociales.


Il n’y a pas d’interprétation possible, malgré les efforts de qui l’on sait pour, encore et toujours, refuser l’inéluctable. Et c’était bien autre chose que le « rodobe » aussi vaine que ridicule de Zafy Albert animé de haine et d’appât du gain. Il apprendra enfin que les regrets ne viennent qu’après et il recevra, en prime, zéro balle de Ravalomanana qui le blâmera pour son incompétence. Mais il a oublié qu’il a été président de la république empêché en… 1996. Les citadins d’Antananarivo (composés de 18 tribus de Madagascar) ne l’ont jamais oublié. Et c’est toute la population de la Grande île qui sort victorieuse de ce geste de bon sens et de logique des dirigeants de la Sadc qu’elle remercie de tout cœur.

Ainsi, l’heure était vraiment au soulagement, après plus de deux ans de vie dans l’anxiété, sans jamais savoir de quoi demain sera politiquement fait. Un grand pas vers la sortie de crise vient d’être accompli. Le passage à Gaborone est, diplomatiquement parlant, une porte ouverte pour une sortie honorable du président démissionnaire Marc Ravalomanana. A lui et à lui seul de voir car, cette fois-ci, c’est vraiment lui qui tient en main son destin… Et beaucoup de rats ont déjà quitté le radeau TIM.

Jeannot Ramambazafy



21/05/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres