INFO PREMIER

IVATO AEROPORT Un Indien est arrêté avec 1,5 kg d’or

Juste avant son embarquement à bord d'un vol d'Air Mauritius hier après-midi, un Indien a été interpellé à l'aéroport d'Ivato par la compagnie de gendarmerie. Et pour cause, il était à deux doigts de faire passer 1,5kg d'or, grâce à une astuce digne d'un professionnel.


Hier après-midi à Ivato, un Indien a été interpellé au moment d'embarquer pour le vol Air Mauritius à destination de Maurice. Et pour cause. La compagnie de gendarmerie de l'aéroport a détecté dans ses bagages 1,5kg d'or.

En fait, la compagnie de gendarmerie de l'aéroport a déjà eu une information attestant que le suspect avait dans ses bagages une certaine quantité d'or. Ce que l'entité n'a pas minimisé mais ses responsables ont cru que la douane et la police ne tarderaient sûrement pas à découvrir le trafic avec leurs scanners. Ce qui n'a pas été le cas.

Par deux fois, les bagages du suspect ont été scannés mais aucune réaction, tant de la douane que des policiers. Ce qui a soulevé la suspicion des gendarmes, lesquels ont décidé d'agir juste au moment où l'homme allait embarquer dans l'avion. Toutes ses valises ont été ainsi fouillées mais les forces de l'ordre n'ont rien trouvé d'anormal, sauf un collier en métal chromé suspendu au cou du suspect et un bracelet à la jambe que les scanners auraient dû déceler.

Complicité avec des employés

L'analogie entre le bracelet et le cordon métallique du sac à main a sauté aux yeux des gendarmes. Les objets ressemblent à s'y méprendre à de l'aluminium, mais leur lourdeur a fait comprendre aux limiers qu'en réalité, c'était de l'or que le petit malin a essayé de faire passer pour du chrome. Comme le support métallique d'une valise du suspect est fait du même métal, il a fallu également le démonter.

Au total, les forces de l'ordre auront décelé 1,5kg de métal précieux méticuleusement camouflé de chrome, si bien que de prime abord, un non averti se laisserait duper par simple regard. Une astuce digne d'un professionnel en somme, au point de passer inaperçue par la douane et la police. Les gendarmes doutent cependant que les scanners n'aient rien décelé et n'écartent par ailleurs pas l'hypothèse d'une complicité avec des employés corrompus. Enfin, il faut savoir que l'Indien avait pour destination finale son pays natal où l'or se vend… à prix d'or. Selon les informations reçues, un gramme d'or coûterait, en Inde, 10 fois plus que le cours à Madagascar. Et la qualité de la marchandise qu'il allait trafiquer serait l'une des meilleures au monde…

Ra-Elia



08/09/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres