INFO PREMIER

L'économie de madagascar

L'économie malgache n'est pas florissante. Il n'y a pas grand chose qui fonctionne correctement sur l'île : l'électricité n'est pas au point, des délestage ommiprésent. ... Les 893 km du chemin de fer sont laissés à l'abandon et le train ne fonctionne plus ou si peu. 

Les 50 000 km de route deviennent vite impraticables pendant la saison des pluies. Seulement 6000 Km sont goudronnées dont la totalité de la nationale 7 depuis 2005 (la route du Sud reliant la Capitale à Tuléar).
Pour de longue distance, vu l'état des routes et la difficulté à avancer rapidement (même en 4x4), l'avion est salutaire. La compagnie aérienne Air Madagascar est performante et dessert toutes les grandes villes de l'île ..

Il y a environ 300 000 touristes qui visitent l'île chaque année, essentiellement des Français... et pourtant...
L'agriculture

Madagascar est un pays essentiellement agricole. Les surfaces cultivées occupent moins de 5% de la surface totale. Les sols deviennent de moins en moins fertiles; la dégradation de la couverture végétale a accéléré le phénomène d'érosion et de lessivage. Ainsi, 200 000 hectares de forêts disparaissent chaque année. Les techniques culturales traditionnelles persistent et ne permettent que de faibles rendements.

Le secteur primaire occupe la première place dans l'économie nationale et emploie plus de 70% de la population active. Il est à l'origine de 80% des recettes à l'exportations. Madagascar importe du riz pour pallier à l'insuffisance de la production locale.

Les régions prospères sont les dépressions alluviales de l'Imérima et du Betsiléo.

Cultures d'exportation : café, vanille, sucre de canne, clou de girofle, cacao, coton, sisal, noix de coco.

Culture vivrières (dans les zones humides) : riz, manioc, haricots, bananes, maïs, atro, arachides

Elevage de bovin dans la partie occidentale de l'île qui est plus sèche, avec un cheptel de zébus de plusieurs centaines de milliers de têtes.

Ariculture, forêts, élevage
Terre cultivées :5.2%
Prairies :58%

Population active agricole :

78.4%
Part de l'agriculture dans le P.N.B. :41%
Riz :2 140 000 tonnes
Manioc :2 400 000 tonnes
Pommes de terre :270 000 tonnes
Canne à sucre :1 700 000 tonnes
Café :82 000 tonnes
Forêt :26%
Bovins :10 490 000 de têtes
Caprins :1 300 000 de têtes
Ovins600 000 de têtes
Porcins :1 600 000 de têtes

L'industrie

L'industrialisation du pays est entravée par l'abscence de ressources énergétiques et l'insuffisance des voies de communication. L'activité industrielle, surtout limité à la transformation des produits agricoles est localisée dans le villes d'Antananarivo, de Majunga et de Tamatave (principal port de commerce). L'industrie magache a connu une croissance de 4.7% en 1998 contre 4% en 1997. Le principal seteur de hausse est l'industrie de la boisson.

Industrie : agroalimentaire, textile, verreries, cimenteries, usines de montage de voitures, raffineries pétrolières, engrais et produits pharmaceutiques.

Ressources naturelles : Graphite, chrome, sel, mica, quartz, pétrole, pierres précieuses, charbon, bauxite, minerai de titane. 




28/05/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres