INFO PREMIER

Life MadaMobil : «Le blocage est politique »

Affaire Madamobil : un ministre limogé

Life MadaMobil confirme le blocage politique de ses opérations de déploiement et de commercialisation. Sylvain Razafimandimby, SG de cette société en téléphonie mobile, a expliqué hier lors d'une interview que « Life MadaMobil respecte les règles en vigueur régissant les télécommunications.
La licence définitive a été obtenue en Novembre 2008. Pourtant, la société n'a cessé de faire face à des entraves tant juridique que administrative.

Des audits ont été menés, les tribunaux ainsi que l'OMERT ont été saisis pour débloquer la solution. Par ailleurs, les essais techniques ont été probants et Life MadaMobil n'attendait plus alors que le top des autorités pour démarrer. Hélas, des blocages d'ordre politique  nous  en empêchent».
Et de préciser que « sa société  ne peut toujours pas démarrer son exploitation commerciale  faute d'un accord sur sa licence en matière de téléphonie mobile ».

« Life MadaMobil  est déjà techniquement  opérationnel, nous attendons juste  la licence pour l'interconnexion avec les autres opérateurs en téléphonie mobile.  Depuis le jeudi 17 juin 2010, le blocage de la licence de MadaMobil a été levé par la décision de justice numéro 139-C. 

Puis, le 12 août dernier, L'Office Malagasy d'Etudes et de Régulation des Télécommunications (OMERT), l'entité de régulation du secteur des télécommunications dans le pays,  a déjà délivré l'autorisation d'interconnexion de Life MadaMobil  à tous les réseaux de télécommunications  ouverts au public.
Toutefois le 16 août dernier, une lettre officielle a été envoyée par le Premier ministre Camille Vital au ministre des Postes, des Télécommunications et des Nouvelles technologies lui demandant en substance d'interdire à nouveau l'opérateur MadaMobil de poursuivre ses opérations de déploiement et de commercialisation », a déclaré notre interlocuteur.

La démission de Iharizaka Rahaingoson, ministre des Postes, des Télécommunications et des Nouvelles technologies,  prend sa source dans l'affaire Life MadaMobil.  Les observateurs expliquent que « la non délivrance de licence d'exploitation à l'opérateur Life MadaMobil n'a pas de fondement légal aux yeux de Iharizaka Rahaingoson qui a alors accordé cette licence du moment que l'OMERT n'y voyait pas d'inconvénient ».

Pour le SG de Life MadaMobil, cette situation est déplorable sans parler des dessous de l'affaire. « Le départ inopiné du ministre des Postes, des Télécommunications et des Nouvelles technologies  nous a surpris. C'est déplorable qu'il quitte le ministère, mais nous continuons à travailler dans le sens de nos objectifs. Nous sommes prêts à faire face aux difficultés. Toutefois, Life MadaMobil reste le partenaire confiant du ministère».

Vola R.



20/08/2010
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres