INFO PREMIER

MADAGASCAR Ressources minières: Fabuleuses découvertes dans le sud-est du pays

En attendant les réponses de la communauté internationale à la feuille de route proposée par la SADC, une lueur d'espoir s'ouvre pour le peuple malgache avec ce communiqué du géant indien Varun Industries qui a annoncé hier la découverte d'importants gisements miniers dans la région Anosy (Fort Dauphin).


Sur une superficie de 62,5 km², le groupe a annoncé avoir découvert sur ses blocs miniers un gisement de sable de minéraux lourds qui est une source importante de zircon, de titane, de thorium, de tungstène, de terres rares, des minéraux industriels tels que diamant, saphir, grenat et occasionnellement des métaux précieux ou des pierres précieuses.
Varun Industries estime à 266,8 millions de tonnes les gisements de minéraux lourds découverts dont 221 millions d'ilménite, 1,84 de rutile, 1,84 de leucoxène, 9,2 de monazite, 18,4 de zircon, 9,2 de spinelle et 2,76 de sillimanite.

Les dépêches rapportant la nouvelle indiquent que ces éléments sont utilisés dans une gamme de matériels tels que le guidage de précision des armes, les lasers, les radars, la voiture hybride, les turbines des éoliennes, les moteurs des véhicules électriques, les écrans plats et les iPads, les équipements de diagnostic et de traitement médical, les produits pharmaceutiques…
Le vice-président du groupe, A.P. Dhurandhar, n'a d'ailleurs pas caché son optimiste. " Nous nous attendons à ce que la demande mondiale en métaux rares augmentera de 12,5 % d'ici 2015.
Qui plus, la pénurie aigüe de ces éléments peut prolonger dans la mesure ou le développement de nouvelles mines prend au minimum entre 5 et 10 ans ", déclare-t-il.
D'après les agences de presse, 97 % des terres rares sont jusqu'à présent fournis par la Chine et le reste par l'Inde. Mais récemment, la Chine a restreint ses exportations en réduisant sa production de 66 000 T en 2004 à 30 000 T en 2010. Par ailleurs, la Chine a fermé certaines de ses usines qui traitaient ces éléments en déclarant qu'ils s'agissent de minéraux stratégiques.
Tout cela ouvre de grandes perspectives pour le pays. Reste à savoir comment le groupe indien pense-t-il exploiter ces gisements.

Va-t-on installer des usines de traitement avec ce que cela suppose de valeur ajoutée et de création d'emplois pour le pays ? Ou va-t-on se contenter d'extraire les minerais et les exporter sans transformation aucune ? Pour l'ilménite en particulier, Varun Industies estime à 221 millions de tonnes le gisement découvert dans la même région où Rio Tinto exploite un autre gisement estimé à seulement 35 millions de tonnes. La réserve découverte par le géant indien pourrait conduire à la construction d'une usine de transformation sur place. Pour ses 35 millions de tonnes de réserve, Rio Tinto et sa filiale locale Qit fer Madagascar estiment à 40 ans la durée de l'exploitation. Avec les 221 millions de tonnes, on a largement le temps d'installer une usine au lieu de transporter le sable noir à des milliers de kilomètres du pays.

Tout dépend en réalité de la décision des autorités malgaches qui doivent être plus exigeantes sur l'exploitation des richesses minières du pays. Et ne plus se contenter des misérables redevances de 2 % qui sont une insulte pour le peuple malgache et qu'on doit réviser. Les découvertes annoncées par Varun Industries constituent une belle occasion pour le faire.

Un immense gisement de terres rares dans le Pacifique ?
//www.atlantico.fr/pepites/terres-rares-pacifique-gisement-137281.html

Sa


07/07/2011
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres