INFO PREMIER

Mouvances Ravalomanana et Ratsiraka: Déboulonner Omer Beriziky ?

Deux mouvances d’opposition proclament actuellement leur hostilité à la nomination du Premier ministre Omer Beriziky. En premier lieu, la mouvance Ravalomanana qui est sortie de la salle vendredi soir pour protester contre la désignation. Ensuite, la mouvance Ratsiraka qui a dénoncé l’appartenance de l’élu au parti Leader-Fanilo, et donc ses affinités avec la plate-forme d’Andry Rajoelina.



Ce jour, après le long et somnolent week-end de la Toussaint, ces deux mouvances d’opposition pourraient énoncer plus clairement leurs projets. En tout cas des deux côtés, on cherche à remplacer Omer Beriziky par un candidat plus conforme au profil brossé dans la feuille de route, c’est-à-dire moins aligné sur Andry Rajoelina. Leurs menées ont-elles une chance d’aboutir ?
La question est de savoir si elles ont suffisamment de punch pour obtenir l’annulation de la nomination d’Omer Beriziky. On en doute car d’abord, la désignation d’Omer Beriziky a été approuvée par Marius Fransman, vice-ministre sud-africain des Affaires étrangères et délégué de la Troïka dans le règlement de la crise malgache. Il serait étonnant que le chef d’Etat sud-africain Jacob Zuma, président de la Troïka chez les chefs d’Etat de la Sadc, désavoue son émissaire spécial et remette en cause la nomination du Premier ministre de consensus.
Ensuite, une avalanche de messages de félicitations a déferlé depuis le week-end en provenance de l’étranger.
La France a ouvert le bal (voir article) par un télégramme qui salue la désignation et qui encourage les parties malgaches à aller de l’avant dans l’application de la feuille de route. Si la nomination est rapportée au bout de quelques jours, c’est le sérieux du processus qui pourrait être mis en doute.

Enfin, la classe politique comme la population a hâte de voir se terminer une crise qui s’éternise, et n’est plus très regardante sur la personnalité de l’élu. Le processus étant apparemment bien parti avec la signature de la feuille de route, personne ne tient plus guère à entraver le cheminement. Une initiative des deux mouvances visant à renverser le Premier ministre de consensus pourrait être mal accueillie.

Il se trouve surtout qu’à l’heure actuelle, l’opposition, notamment les trois mouvances, sont par trop divisées et manquent donc de tonus. Le régime de transition a d’ailleurs manœuvré adroitement, amplifiant ainsi les dissensions qui minent l’opposition : en nommant un candidat avancé par la mouvance Zafy, il retire cette dernière du camp de l’opposition et affaiblit les deux mouvances restantes.
D’ailleurs, quel lien peut-il y avoir entre ces deux dernières, l’une ayant paraphé la feuille de route et l’autre ayant refusé de signer ? En fait, la grosse erreur des trois mouvances dans les péripéties de ces dernières semaines, c’est de n’avoir pas gardé le contact et intensifié les concertations avant les grandes décisions.

Il est vrai qu’avec le Pr. Zafy Albert à Antananarivo, l’amiral Ratsiraka à Paris et Marc Ravalomanana à Johannesbourg, les trois chefs de file sont dispersés aux quatre coins du monde et ne peuvent accorder leurs positions. Résultat : d’abord deux mouvances ont signé la feuille de route alors que la troisième s’est abstenue, ensuite les deux groupes signataires ne se sont pas entendus sur un candidat commun.

En tout cas, la mouvance Ravalomanana, en contrepartie du titre de président de la Transition à Andry Rajoelina, était sûre de décrocher le poste de Premier ministre. Vendredi, elle s’est rendue compte un peu trop tardivement de ses fautes d’étourderie. En premier lieu, elle a signé hâtivement la feuille de route sans au préalable harmoniser sa position avec celles de ses partenaires de l’opposition.
En second lieu, elle a paraphé à l’aveuglette, sans avoir obtenu des garanties suffisantes sur l’origine politique du futur Premier ministre. Dans ces conditions, l’avènement d’Omer ne peut qu’être… amer.

Adelson RAZAFY


03/11/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres